+33(6)50639169 maviemoncoach@gmail.com

J’ai suivi une soirée du célèbre coach David Laroche où il a abordé le thème du reframing. Le reframing est une technique créative permettant à un individu de voir son problème sous un autre angle, transformer une situation négative en opportunité.

Il prenait l’exemple d’une femme dont l’enfant était décédé et qui ne s’autorisait plus à être heureuse car recommencer à vivre signifiait pour elle : ne pas l’avoir aimé.  Il racontait que durant son coaching, il lui avait demandé d’inverser les rôles et d’imaginer si elle, était décédée ce qu’elle dirait à son enfant. La prise de conscience fut immédiate. Ce simple recadrage, voir les choses sous un autre angle, avait changé sa vie.

Chaque histoire est différente, il n’y a pas de formule magique ou de recette miracle. L’homme a un instinct de survie énorme, quand c’est le moment et qu’il a décidé, les choses bougeront. Le recadrage peut être puissant que si la personne a déjà dans l’idée qu’elle veut s’en sortir, évoluer, changer. Un état d’esprit ouvert est un pas pour amorcer le changement.

La traduction de Reframing qu’on peut trouver sur le web est : Rénovation ou Reformulation ou Recadrage.

Son principe est de changer le sens d’une situation, un modèle de comportement ou un problème en donnant une autre image. C’est ce qu’a utilisé ce célèbre coach : permettre au coaché de se placer à la troisième personne, changer sa perspective et donc sa manière de voir les choses.

Je l’ai expérimenté dans des coachings, le recadrage peut se faire de plusieurs façons, sur un ton volontairement humoristique ou qui chatouille, ou en rebondissant sur les mots du coaché.  On peut faire changer la représentation de la situation en apportant soit un autre cadre de référence, soit en se mettant à la place de, soit en caricaturant ou en se faisant « l’avocat du diable ».

Je l’ai utilisé moi-même dans ma vie personnelle quand il y a  une incompréhension ou un conflit. Il est souvent plus facile de camper sur ses positions et ne pas faire un pas en avant. Avant, je mettais un certain temps à m’avouer que le point de vue de l’autre, qui pouvait me déranger, m’apportait en réalité un vrai plus sur la compréhension de la globalité de la situation.

Aujourd’hui, avec le développement personnel et l’apprentissage de ces techniques, je comprends encore mieux l’intérêt et la puissance de

  • s’ouvrir à l’autre,
  • à sa représentation du monde,
  • à ses réflexions et son niveau de lecture de la réalité.

Tout ce beau discours ne signifie pas de tout accepter ou de changer forcement son point de vue. C’est juste s’ouvrir à de nouveaux points de vue et se donner la possibilité de voir les choses autrement, changer son cadre et même changer certains de nos propres comportements.

L’idée du recadrage ou de l’auto-recadrage est

  • d’écouter sans jugement
  • d’arrêter de supposer
  • comprendre le contexte,
  • comprendre l’environnement
  • comprendre les relations entre les personnes
  • comprendre l’état d’esprit des personnes ou de soi

Avec cette base, on peut poser un autre point de vue en respectant l’autre, avec bienveillance. L’intérêt du recadrage au-delà d’aider l’autre ou soi, c’est aussi permettre d’avoir d’autres opportunités avec un nouveau mode de pensées, se permettre de nouvelles règles et de nouvelles options.

Le reframing est de mon point de vue une technique gagnante.