+33(6)50639169 maviemoncoach@gmail.com

 

 

Les semaines passées je vous ai dit que j’étais en train de me former à la sophrologie Caycédienne, je vous ai parlé du lâcher prise et de cette philosophie qui m’apporte beaucoup dans ma vie et dans ma méthode de coaching. Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de respiration et coaching, je crois qu’on peut allier les deux pour

– avoir encore plus de prise de conscience, 

– mieux se connaître et aller encore plus loin dans nos réflexions 

– ressentir du bien-être pendant et après la séance

– lâcher prise et se concentrer sur l’essentiel : soi 

Avez-vous déjà observé et ressenti votre respiration?  Quand j’ai moi-même commencé les exercices je me suis aperçue que j’inspirais et expirais par le nez.

En pratiquant, j’ai redécouvert mon corps, la place de chaque organe et ce qu’impliquait une bonne respiration. Au début, mon ventre se creusait à l’inspiration et se gonflait à l’expiration, respiration dite paradoxale.  Les exercices m’ont appris à mieux respirer en partant du bas du ventre, du thorax  jusqu’aux épaules à l’inspiration et l’inverse à l’expiration. Les fameux 3 étages de la respiration : étage abdominal, étage thoracique et étage scapulaire (épaule).

Bien respirer apporte sérénité, énergie et calme. Souvent lorsqu’on s’énerve, lorsqu’on traverse des turbulences, on se met à mal respirer, du coup on stresse encore plus. En pratiquant les exercices, je me suis rendue compte que j’étais en train de me construire une autre façon d’appréhender la vie. C’est un chemin que je suis heureuse d’avoir emprunté.

Je vous propose d’expérimenter votre respiration :

Lieu : Attendez d’être dans une pièce au calme,

Moment : A un moment qui s’y prête,  comme au coucher.

Position : Allongez-vous.

Respiration : Mettez une main sur votre abdomen et sentez-vous respirer.

La respiration part du bas du ventre, jusqu’au thorax en finissant par les épaules. Elle est profonde et lente. Sentez votre abdomen se gonfler, la cage thoracique s’ouvrir et les épaules se soulever.  Puis expirez et sentez le corps se relâcher et  toutes les tensions s’apaisées.

Si vous voulez aller plus loin, retenez votre souffle quelques secondes après l’inspiration et relâchez doucement, comme si vous vouliez souffler dans une paille.

Expérimentez la une, deux fois encore  et ressentez l’apaisement.

Respirer est vitale. Bien respirer s’apprend. Le coaching libère l’esprit, la sophrologie libère le corps. Quand on traverse une période de questionnement sur le sens de notre vie, quand on a décidé de changer de vie en s’expatriant, le coaching et la sophrologie s’allient pour aller encore plus loin dans votre bien être mental et physique.

Belle semaine