+33(6)50639169 maviemoncoach@gmail.com

Partons d’une situation pas très agréable : qui n’a jamais expérimenté le tout, tout de suite? Cela peut être à la maison, au travail, avec vos enfants, votre famille, vos amis, votre chef ou vos collègues de travail. A chaque fois, le même scenario, vous êtes en train de faire une tache (ménagère, de travail ou de divertissement …) et on vous demande de tout lâcher au pied levé, pour en faire une autre.

Dans cette situation, il peut y avoir parfois de la frustration de ne pas finir votre propre tâche, de l’énervement de ne pas avoir assez de temps pour soi, du stress d’avoir été concentré sur un sujet et de devoir mettre sur pause et vous connecter à la demande.

Alors comment y  faire face?

Une première idée serait de prendre une bonne respiration et juste essayer de se déconnecter un instant, une autre serait de faire la liste des priorités, ou bien de travailler sur le savoir dire non (sauf quand c’est pour vos petits 😉 ).

Mais parfois pour se recentrer et retrouver son peps, ce n’est pas suffisant, une autre méthode est possible. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler Ancrage.

Un de mes collègue-coach, m’a fait faire un ancrage positif qui s’est révélé puissant dans toutes les situations que j’ai traversé (stress de ne pas avancer dans mes taches de lancement de mon activité, vie quotidienne, lancement d’un projet associatif…).

Mais qu’est-ce qu’un ancrage positif? C’est un processus en Pnl (Programmation Neuro-Linguistique) qui permet d’associer un moment positif de votre vie à un déclencheur externe ou interne (une respiration, un point d’appui, une étreinte, une odeur, une saveur, des paroles, un son…).

C’est Ivan Pavlov qui a expérimenté les résultats de l’expérience d’ancrage. Ce physiologiste russe a associé un son de cloche à l’alimentation des chiens. Il a répété l’expérience plusieurs jours d’affilés, en faisant sonner la cloche et en leurs donnant la nourriture. Conditionnés, en entendant le son de la cloche, les chiens salivaient même en l’absence de nourriture.

Vous ne connaissiez peut être pas le nom technique, mais l’ancrage est un processus universel. N’avez-vous jamais été surpris de sentir une odeur et de voir émerger un souvenir d’un gâteau fait par un proche à un moment précis. N’êtes-vous pas déjà allé dans un endroit où vous avez passé vos vacances enfant, et les souvenirs émergent comme par magie?  Vous ressentez les mêmes sensations, la même joie, le même bonheur, pourtant vous êtes à aujourd’hui. Ce phénomène de mémoire enfouie qui ressort, face à un élément déclencheur est un ancrage.

L’ancrage peut être utilisé dans un moment de stress, d’énervement,  ou de tristesse. En utilisant l’élément déclencheur préalablement défini avec votre souvenir, une simple pression de ce bouton et vous vous sentirez dans le même état d’énergie positive, de sérénité ou de challenge.

Le bouton ou élément déclencheur peut donc être visuel, auditif, olfactif, kinesthésique (sensations) ou gustatif. Une fois que vous l’avez défini, un coach peut vous y aider, vous ressentirez la même énergie souhaitée. Comme tout conditionnement, ce point d’ancrage se travaille et doit être utilisé plusieurs fois pour que ça s’enracine.

Avez-vous envie d’essayer?

J’attends avec impatience vos retours d’expérience et si vous avez besoin de moi, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous découverte de 30 minutes.